tél. : 04 94 30 03 13

Ami(e)s de l’AMAP, bienvenue sur le nouveau site web de CREAMAP !

Nous avons refondu l’ancien site de CREAMAP qui ne nous permettait plus d’avoir la réactivité nécessaire à l’évolution très rapide des AMAP en France et ailleurs dans le monde.

Le Centre de Ressources et d’Essaimage des AMAP dispose maintenant d’un outil plus visuel et plus adapté.

Amapiennes et amapiens aguerris, ou en devenir, ou encore simple internaute curieux de l’AMAP et de leur essaimage, nous vous souhaitons une bonne navigation sur le site web de CREAMAP.

CONTACTS:

lesolivades.over-blog.com

http://www.amap44.org/

http://amap49.org/

http://www.amapd.org/

http://lespaniersdelongpont.org/

http://www.facebook.com/AsociatiaASAT

http://lebioaumaroc.blogspirit.com/

http://amap.bassesvallees.free.fr/

www.alimea.fr

http://sites.google.com/site/villadeshautsdebelleville/

http://www.lafermelevillage.com/

http://amapdesmaures.fr.gd/L-h-Amap-des-Maures.htm

http://isabellebouvier.blogspot.com/

https://www.facebook.com/AmapHDB

AMAP les Olivades : le site: http://www.olivades.com/ – le blog:http://lesolivades.over-blog.com/

Qu’est-ce qu’une AMAP ?

AMAP : Association pour le Maintien de l’Agriculture Paysanne est un partenariat producteur/consommateur contractualisé.
– Le consommateur s’engage à payer à l’avance le juste prix de la production, à partager les aléas de cultures et du climat.
– Le producteur s’engage dans la transparence à produire sainement,  sans engrais de synthèse, sans pesticide ni herbicide ni OGM.

 

Qu’est-ce que CREAMAP ?

CREAMAP : Centre de Ressources pour l’Essaimage des AMAP. C’est le réseau national des « historiques » producteurs, consommateurs créateurs des premières AMAP dans leur localité. Ils sont rejoints par tout acteur expérimenté prêt à s’investir bénévolement dans la transmission du concept, dans le respect et le partage des bases fondamentales pour la viabilité et la durabilité du concept.

 

Histoire du partenariat AMAP

Suite à la première crise d’insécurité alimentaire au japon, dans les années 1970, des mères ont mis en place le « TEIKEI » en s’engageant à payer à l’avance des producteurs locaux pour avoir des produits sains. Le Teikei est notre référence historique à l’origine de l’AMAP. Il contribue au maintien des 10 millions de petits agriculteurs japonais.

Le livre : « Histoire de la première AMAP »

Le livre raconte la découverte du concept, l’histoire de la première AMAP, la méthode de transmission, les nombreux témoignages d’acteurs producteurs et consommateurs en France et ailleurs. Un ouvrage indispensable au maintien des fondamentaux des AMAP. En annexe, les outils nécessaires à la création et au fonctionnement de l’AMAP.

Mentions légalesContactez-nousIls parlent de nous sur le web